LA PAGE D'ACCUEIL DE JEAN RIGOLLOT.

"Tout homme qui fait quelque chose a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire et surtout ceux qui ne font rien". ..........

(J. Claretie)

............................................

Qui suis-je ?

"Etre homme, c'est précisément être responsable. C'est connaître la honte en face d'une misère qui ne semblait pas dépendre de soi. C'est être fier d'une victoire que les camarades ont remportée".

(A. de Saint Exupéry)

q

Clés de voûte du site:

(cliquer sur les chiffres rouges)

.1-La ferme de Suxy (Haute-Marne).

"Celui qui sait la vérité et qui ne gueule pas la vérité se fait complice des escrocs et des faussaires".

(Charles Peguy)

.2-Les aérostiers de 14-18.

"Dulce et Decorum est pro patria mori".

(Il est doux et beau de mourir pour sa patrie) (Horace-Odes III. 213).

**

*********

Rubriques périphériques:

(cliquer sur les chiffres rouges)

.1-Visite de Prauthoy, mon village natal.

.2-Saint Broingt-les-Fosses, le village de mon enfance.

.3-Correspondance (cartes en franchise, cartes postales, lettres).

GENEALOGIE, HISTOIRE LOCALE.

.4-Généalogie: Guillemin -Rigollot.

.5-Antoine Rousselin et les Dominicains d'Arcueil (25 mai 1871).

.6-Généalogie Rigollot André.

ou

Sur Geneanet

http://gw.geneanet.org/rigollot1

Pour les collatéraux, merci de me consulter par Email ( Voir "Contact" ci-dessous ).

Germaines (52) : L'excommunication en 1720.

Aujeurres (52) : Les brigands de la Montagne Langroise.

Aubepierre-sur-Aube (52) : Histoire de l'Abbaye de Longuay.

Fichier Pdf de 2Mo nécessitant Acrobat Reader pour être lu.

Remarque : De nombreuses données généalogiques présentes dans les rubriques 4, 6, (ci-dessus)

ont été reprises par René Matuchet lors de la mise à jour de son site consultable à "Ma généalogie"

...Liens complémentaires...

(cliquer sur les mots en rouge)

(Tulle le 6 juin 1944, Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944, Vassieux (Vercors) le 20 juillet 1944)

(Site sur Rolampont en Haute-Marne)

Contact.

©Jean Rigollot. Novembre 2003.